c6T8TkyZ9Jr2rJDhPSBe

Comment réussir un investissement locatif sur Nantes ?

Avec une augmentation de 13 % sur sa population depuis le début des années 2 000, le business de l’investissement mobilier dans la ville de Nantes est une activité à forte probabilité de réussite. Seulement, si les prévisions sont bonnes, cela ne veut pas dire qu’il faut se jeter la tête la première dans le bain. De nombreuses précautions sont à prendre en compte avant de lancer toute procédure : technique comme administrative. Cela vous permettra d’assurer votre projet immobilier. Les points sur lesquels faire attention sont en grand nombre : emplacement, frais engagés, etc. À moins de prendre tous ces éléments en compte, vous pouvez vous retrouver avec un projet en échec. 

 

Choisir l’emplacement pour un investissement immobilier à Nantes

Le choix du lieu d’investissement est primordial. C’est la première chose sur laquelle vous devez être le plus pointilleux : la réussite d’un investissement immobilier à Nantes en dépend. En effet, l’emplacement choisi doit refléter les attentes que vous avez vis-à-vis de votre projet immobilier.

C’est en fonction du type de logement que vous voulez mettre en place que vous devez faire le choix du site de construction.

Par exemple, pour des appartements et studios, le choix du centre-ville de Nantes est plus adapté. Pour des chambres étudiantes, un emplacement tout près des lieux de transport et de l’école est le plus recommandé. Et si enfin vous désirez loger des familles au complet, les banlieues pourront faire l’affaire.

Vous devez donc pour l’emplacement du futur bien immobilier répondre aux questions suivantes :

  • À quel public mes logements s’adressent-ils ?
  • Mon site est-il situé près des stations métro et des gares ?
  • Mes logements doivent-ils être à proximité des lieux administratifs ?
  • Mon site a-t-il besoin d’avoir des établissements tout près ?
  • Et plus encore, selon le public cible.

 

Mettre en place un bien mobilier éco-responsable

C’est une excellente option qui s’offre à vous si vous désirez effectuer un investissement immobilier dans le neuf. De plus, depuis janvier 2022, une norme environnementale a été mise sur pied. Dès lors, toute construction immobilière sera soumise aux analyses de cette loi. Tant que le logement construit est estimé comme durable, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter d’un refus de construction.

Si vous choisissez par contre un investissement locatif ancien, vous risquez de vous faire retirer votre droit à faire louer votre bien. De là viendra la contrainte d’une rénovation énergétique pour remettre en service vos logements.

 

Profiter des dispositifs de défiscalisation immobilière

Il existe de nombreux dispositifs de défiscalisation dans l’immobilier qui vous permettront de réduire à peu, les dépenses de votre projet de construction immobilier. Pour en bénéficier, il faut les étudier chacun à la loupe. On peut rapidement citer certains comme :

Le dispositif Censi Bouvard : il n’est fonctionnel que pour un investissement locatif neuf. Avec ce moyen de défiscalisation, vous avez droit à des réductions d’impôts allant jusqu’à 11 % sur 9 ans. Il est possible de joindre à ce dispositif un autre : le statut LMNP.

La loi Pinel : elle aussi n’est ouverte qu’aux promoteurs d’immobilier neufs ou remis à neuf. Toutefois, il existe des zones d’éligibilité et d’autres de non-éligibilité. Avec la loi Pinel, vous pouvez obtenir jusqu’à 63 000 euros de réduction d’impôts sous certaines conditions de location.

 

Penser à veiller sur ses frais

Avant de démarrer son projet de construction immobilier à Nantes, prenez du temps pour prévoir toutes vos dépenses. C’est une démarche utile pour ne pas se retrouver avec des imprévus sur les bras. La maîtrise de son budget de travaux passe par la prise en compte de toutes vos taxes à payer : taxe foncière, charge de copropriété, remise en état des logements, etc.

 

Conclusion

Tous ces conseils pour votre projet d’investissement locatif à Nantes sont à prendre le plus sérieusement possible. À défaut de cela, l’échec du projet est possible. Très souvent, la nécessité d’un accompagnement externe est nécessaire pour mener correctement à terme votre projet immobilier.