Wgkt9ujurfpnmht0xrhw

Quelle épaisseur pour un bardage de bois naturel ?

Le bardage en bois naturel donne une allure naturelle et chaleureuse à votre maison. Il est utilisé pour recouvrir l’extérieur d’une maison afin de mieux la protéger. Avec les multitudes de bois naturels qui existent ainsi que les différentes finitions, vous pourrez obtenir un résultat de revêtement extérieur qui vous laissera sans voix. Plusieurs types de bois naturels sont utilisés pour revêtir une maison à savoir : le cyprès, le cèdre, le sapin, etc. Pour un bardage réussi, vous devez respecter les dimensions requises

Vous découvrirez tout sur le bardage en bois naturel en lisant cet article. 

Quelle épaisseur pour un bardage bois naturel ?

Généralement pour le bardage en bois naturel, les techniciens utilisent les dimensions standards qui sont de 15 mm lorsque l’entraxe des supports est de 40 cm.  Par contre, si l’entraxe des supports est de 65 cm, l’épaisseur du bardage supérieure ou égale à 18 mm. Vous devez tout de même noter qu’un bardage en bois naturel doit avoir une épaisseur comprise entre 15 mm et 18 mm. La pose du bardage se fait selon le principe de la façade ventilée pour permettre la fixation des panneaux de bardage en bois. 

Si la hauteur de votre bardage est de 3 mm au maximum, l’épaisseur du bardage doit être de 20 mm minimum et les ouvertures doivent être de 50 cm2 par mètre de linéaire de façade. Pour les tasseaux, l’épaisseur requise dans ce cas est comprise entre 22 ou 27 mm avec une largeur minimale de 60 mm. La section minimale des tasseaux est de 22 x 40 mm pour une entraxe de 400 mm maximum et de 29 x 40 mm pour une entraxe de 650 mm maximum.

Lorsque le revêtement se fait en respectant les dimensions ci-haut, cela laisse un vide d’air entre le mur et le bardage pour une bonne aération.  Ainsi, votre bardage résistera mieux aux intempéries et le bois pourra vite sécher après une pluie. Il est également recommandé de placer un écran étanche et perméable à la vapeur pour empêcher les infiltrations d’eaux dans le mur qui peuvent abîmer ce dernier. Le bardage doit être fait par les soins d’un professionnel si vous n’y connaissez pas grand-chose pour éviter d’éventuels désagréments à l’avenir. 

Quelques types de bois naturels utilisés pour un bardage

Pour un effet naturel du revêtement de votre extérieur, vous pouvez utiliser plusieurs types de bois naturel à savoir :

  • Le cyprès : ce bois est très convoité du fait de sa résistance et de son extrême durabilité. Il résiste facilement aux insectes mangeurs de bois et à la pourriture et est assez léger par rapport aux autres types de bois. C’est un bois idéal pour le revêtement de votre extérieur. Le cyprès est malheureusement difficile à utiliser et assez coûteux raison pour laquelle il est rare de voir des maisons revêtues avec ce bois.
  • Le séquoia : ce bois est également très convoité du fait de sa durabilité, de sa résistance à la pourriture et aux insectifuges. Le fait qu’il contienne peu de résine facilite l’application des teintures ou autres finitions. Contrairement à d’autres bois, le séquoia ne rétrécit pas et ne change pas de forme avec le temps. Son entretien est très facile car vous n’aurez qu’à laver sous pression une fois l’an et de sceller lorsque cela est vraiment nécessaire.
  • Le cèdre : le bardage de cèdre est robuste et également facile à faire. Ce type de bois est assez dur et contient de la résine et du grain droit ce qui lui confère une stabilité lorsqu’il est utilisé comme un revêtement. Ce bois est très sollicité si vous souhaitez y appliquer quelques couches de teinture pour un rendu plus beau. Lorsque vous optez pour un revêtement de cèdre, il est très difficile que votre bardage se tasse, se fende et encore moins ne gonfle.  Le cèdre est aussi un bois sain qui résiste à la pourriture, aux moisissures et aux insectifuges. L’entretien du bardage de cèdre est tout aussi facile que celui du séquoia, avec un lavage à pression chaque année, le tour est joué. Vous pouvez également renouveler la teinture de votre revêtement tous les 2 ou 3 ans ou quand vous jugez cela nécessaire.
  • Le sapin : le bardage de sapin est très populaire de nos jours. C’est un bois assez tendre que vous trouverez en planche longues. Le sapin est facile à couper, raison pour laquelle il est très convoité pour les revêtements extérieurs. Le grain uniforme du bardage de sapin offre une belle finition que vous y appliquez de la peinture ou de la teinture. Le sapin par contre ne résiste pas aux insectes ni à la pourriture et il se déforme facilement avec le temps.
  • L’épicéa : ce bois ne résiste ni à la pourriture, ni aux insectes rongeurs de bois. Vous devez régulièrement entretenir un revêtement d’épicéa pour empêcher qu’il n’absorbe de l’humidité. Ce bois a également la facilité de se déformer avec le temps. Vous trouverez diverses qualités d’épicéa et vous pourrez faire votre choix en fonction de votre budget.

Avantages du bardage en bois naturel

Un bardage en bois naturel présente plusieurs avantages qui sont : 

  • Résistance aux impacts : les briques s’écaillent facilement et le métal se cabosse face aux impacts, le bois naturel quant à lui résiste aux impacts. Les fibres du bois naturel réagissent favorablement à l’humidité et à la forte température ce qui rend le bois plus résistant aux éventuels chocs.
  • Magnifique : opter pour un bardage en bois naturel c’est choisir la beauté naturelle. Le bois confère une grande beauté à votre bardage qu’il ne vous laissera pas indifférent.
  • Facile à installer : si vous savez manier le bois, alors il vous sera certainement facile de faire vous-même votre bardage en bois naturel. Vous pouvez aussi faire appel à des professionnels si non.
  • Facile à manipuler : le bois est un matériau que vous pouvez couper et façonner à votre guise et l’adapter aux zones difficiles.

Inconvénients du bardage en bois naturel

  • Maintenance régulière : un bardage en bois naturel nécessite plus d’entretien qu’un bardage en métal, brique ou autre. Et qui dit plus d’entretien dit coût d’entretien également.
  • Chère : un revêtement en bois coûte plus cher que tout autre type de revêtement et si vous souhaitez des coupes de haute qualité, cela vous reviendra encore plus cher.
  • Dégâts : la surface de finition de votre revêtement en bois peut se déformer, se tasser ou se fissurer. Il est recommandé d’utiliser des matériaux de haute qualité pour éviter tous ces désagréments.
  • Vulnérable : plusieurs types de bois ne résistent pas aux insectes et autres impacts. Raison pour laquelle le scellement doit être bien fait ce qui engendre des coûts supplémentaires.

Conclusion

Le bardage bois naturel est naturel et très beau. Il est assez résistant et durable lorsque vous en prenez bien soin. Aux vues de toutes ces caractéristiques, le bois est de plus en plus sollicité dans le revêtement des maisons, chalets, bungalows et autres architectures.  

Il est vrai qu’en fonction du type de bois choisi et du style, le coût peut nettement varier. Pour obtenir un rendu satisfaisant, vous devez respecter les épaisseurs de bois qui sont recommandés pour les bardages ainsi que les consignes de pose et d’entretien du bois. Ainsi, votre revêtement durera aussi longtemps que vous assurez son entretien.