TNAi8kJKe2FwbZDtufxG

Poupeé annabelle : la vrai, musée, taille réelle, prix, histoire, etc.

Si vous avez de la curiosité pour les choses bizarres, l’affaire Annabelle ne doit plus rester un mystère pour vous.

De nombreux phénomènes d’ordre surnaturel ont depuis longtemps affecté notre univers et bon nombre d’entre eux sont restés inscrits dans le livre de l’histoire. Bien que l’on a souvent du mal à y croire, la poupée vedette Annabelle est inspirée d’une histoire réelle de ce genre.

Une simple poupée à l’allure inoffensive comme toutes les autres, mais pourtant devenue maléfique à cause de la présence d’un démon. Cette histoire assez intrigante de la poupée Annabelle remonte dans les années 70 aux États-Unis et met en avant le couple Warren et la famille Donna.

Elle va d’ailleurs être la source d’inspiration de nombreux succès films d’horreur à savoir : Annabelle ; Annabelle, la création du mal ; Annabelle et la maison du mal. Nous vous proposons d’aller à la découverte de la poupée Annabelle : l’originale poupée, ses véritables caractéristiques et l’histoire réelle.

La poupée Annabelle : Son contexte historique et son origine

La poupée apparaît dans les sagas d’horreurs, Annabelle (Annabelle 1) ; Annabelle, la création du mal (Annabelle 2) ; Annabelle et la maison du mal (Annabelle 3). Mais, il faut se poser la question : quelle était la véritable poupée qui a provoqué tout ce bouillonnement autour d’elle ?

Contexte du moment

D’où a véritablement commencé l’histoire de la poupée Annabelle ? Le récit comme dit plus haut commence dans les années 1970 dans une ville des États-Unis d’Amérique. À cette époque, les États-Unis d’Amérique étaient secoués par plusieurs crises.

Il s’agissait notamment de la crise du premier choc pétrolier qui avait fait chuter le cours du Dollar. Cette période était également marquée par des crises sociales comme la ségrégation raciale et le début des soulèvements de la communauté gay. Sans oublier le conflit politico-religieux.

La situation des États-Unis en ce moment est également influencée par la progression du satanisme, des idées terribles qui sont conçues et émises dans la société. Les vertus du mal ou du satanisme sont vendues à qui veut l’entendre.

D’une autre part, la multiplication des crimes rituels et le tapage des églises sur l’affaire plongeaient les populations dans une grande psychose. Des révélations parfois mensongères étaient faites et ne laissaient pas tous les habitants indifférents.

L’un des promoteurs de ces idéologies sataniques était Alan Watts avec son concept Satan chic. La peur des phénomènes surnaturels était donc bien assez visible dans les États-Unis d’Amérique à ce moment-là.

Source de la poupée Annabelle

C’est durant cette période qu’une maman voulant offrir à sa fille déjà en classe d’université, se rendit dans une brocante. Elle y trouva une poupée chiffon qui avait connu une popularité fulgurante depuis les années 20. Elle s’imagina donc que cette poupée devait être le cadeau pour sa fille Donna et décida de la lui offrir.

En effet, la poupée dont il est question était en réalité la figurine de l’héroïne de l’œuvre littéraire Ann Raggedy publiée en 1918 par Johnny Gruelle. Ce roman pour enfant avait fait un carton auprès des lecteurs et était devenu très célèbre, rendant en même temps célèbre la poupée Ann RAggedy. La poupée occupait très bien la première de couverture de ce roman.

Contrairement donc à ce qui vous est présenté dans tous ces longs métrages à la hollywoodienne, la vraie poupée Annabelle n’était pas en porcelaine. Elle était plutôt une poupée en matière chiffon. En plus, cette poupée n’avait pas tous ces traits démoniaques qui sont représentés sur la poupée dans tous ces différents films.

Donc chers messieurs et mesdames, détrompez-vous, la vraie poupée Annabelle n’a rien de démoniaque !

La vraie histoire de la poupée Annabelle

C’est dans les années 70 qu’il est possible de trouver les traces de la poupée Annabelle. Il s’agit en effet d’une mère qui souhaite faire un cadeau à sa fille d’une vingtaine d’années. Elle va lui acheter une poupée Ann Raggedy. Il s’agit d’une poupée de chiffon faite selon l’image de l’héroïne de l’ouvrage américain Raggedy Ann Stories. Cette dernière était assez célèbre aux USA dans les années 20 au point où de nombreuses poupées ont été faites et commercialisées en ce temps.

Contrairement à ce que vous voyez dans le film, Annabelle n’est pas une poupée en porcelaine. La fille dont le cadeau était destiné portait le nom de Donna. Cette dernière va adorer le cadeau et l’emporter dans l’appartement où elle vit avec son amie Angie. Les deux sont des étudiantes infirmières. Quelques jours passés avec sa poupée, la jeune fille constate qu’elle ne la retrouve jamais dans la même place où elle l’a laissé en sortant.

Pour l’instant, rien ne lui paraît dérangeant, car elle se dit qu’elle l’a déplacé sans le savoir. Elle va constater avec le temps que le phénomène ne fait qu’empirer. La poupée Annabelle va en effet commencer à passer d’une pièce à l’autre. Les deux filles vont donc être étonnées et apeurées par cette situation. C’est pourquoi elles vont faire appel à un médium.

C’est ainsi que cette dernière va leur faire savoir que la poupée est en effet possédée par l’esprit d’Annabelle Higgins. Il s’agit d’une petite fille de 7 qui a perdu la vie il y a plusieurs années. Elle vivait en effet dans l’appartement où les deux filles vivent. À partir de la médium, Annabelle va demander aux deux filles si elles acceptent de rester avec elle. Les deux jeunes filles vont être touchées par son histoire et vont accepter.

Annabelle devient violente

Quelque temps après que les filles acceptent de vivre avec la poupée, la situation va tourner au vinaigre. En effet, Annabelle qui ne s’était jamais montrée violente va désormais le faire. Elle va commencer par faire bouger un objet dans l’appartement et le faire tomber lourdement. D’un autre côté, les filles vont également commencer à entendre de petits mots inquiétants et des taches de sang sur la poupée.

Le petit-ami d’Angie qui est connu sous le nom de Lou soutient que la poupée Annabelle est maléfique. Il va donc demander aux filles de se débarrasser de la poupée. Annabelle ne va pas du tout être contente de cela et va essayer d’étouffer Lou une nuit. Elle va lui laisser des marques de griffure sur le torse.

Intervention du couple Warren dans le cas de la poupée Annabelle

Les deux jeunes étudiantes vont aller voir un prêtre qui va leur demander de faire appel à un couple d’exorcistes connu sous le nom de Ed et Lorraine Warren. Ces derniers vont dire aux filles qu’une certaine Annabelle Higgins n’a jamais existé. Voilà comment elles vont donc apprendre que c’est en effet une entité démoniaque qui contrôle la poupée.

Ce sont en effet les filles qui l’ont autorisé à interagir avec elle à travers la séance avec le médium. Le couple va donc bénir les lieux et la poupée. Pour des raisons de précaution, ils vont l’emporter avec eux.

Sur le chemin de retour, Annabelle est placée sur le siège arrière de la voiture du couple. Les freins de la voiture vont donc commencer à lâcher peu à peu. Ce qui va pousser Ed à s’arrêter et à verser de l’eau bénite sur le véhicule. C’est ainsi que le couple va arriver à bon port.

Annabelle en colère chez les Warren

Dans les semaines qui suivent l’arrivée de la poupée chez le couple, les objets vont commencer à exploser. D’un autre côté, la poupée va commencer à se déplacer tout en se montrant assez menaçante. Ed et Lorraine vont donc décider de l’enfermer dans une cage de verre. Cette dernière va en plus être protégée par des pierres de rituel pour que la poupée ne s’en échappe pas.

Pendant un reportage chez le Warren, Lorraine va signaler qu’elle n’avait pas le courage de regarder la poupée Annabelle dans les yeux même des années plus tard. Vous pouvez donc comprendre que le film Annabelle a bel et bien été inspiré d’une histoire vraie.

La poupée Annabelle et les musées

La crainte a été au rendez-vous dans de nombreux musées où la poupée Annabelle est exposée depuis qu’une rumeur avait circulé sur la toile. Selon cette fausse information publiée sur les réseaux sociaux en occurrence Twitter, Annabelle la poupée maléfique aurait réussi à disparaître des musées.

Vous pouvez imaginer la peur qui a principalement régné dans le cœur des habitants de ces villes muséales où est passée Annabelle. Parmi ces villes, on compte la vile de Monroe dans le Connecticut aux États-Unis. C’est la ville où se situe le Warren occult Museum, la galerie où sont rangés tous les articles du couple Warren.

Ce musée est la résidence actuelle de la poupée qui a suscité toute l’histoire. Il est aujourd’hui administré par le gendre des Warren. En rappel, Ed Warren et Lorraine Warren sont les démonologues qui avaient réussi à emprisonner l’esprit maléfique qui habitait la poupée Annabelle.

En 2019, la poupée avait été déplacée pour le manoir de Paris pour le temps d’un week-end. Cela a été au plaisir des esprits curieux des phénomènes paranormaux et à la panique des craintifs.

Comment visiter la Poupée Annabelle au musée Warren ?

Le musée des Warren situé dans le Connecticut à Monroe n’a vraiment pas l’air d’un musée de grande envergure tel que l’on a l’habitude de voir. C’est une petite maisonnée à l’allure simple, mais au patrimoine immensément chargé. Il se visite particulièrement lors des cas spéciaux.

En effet, si vous souhaitez tant rencontrer un jour la poupée Ann Raggedy qui a été hantée par l’esprit de la jeune Annabelle Higgins, attendez que le musée ouvre ses portes. L’ouverture a lieu à l’occasion de la warrentologie. Les programmes de visites sont publiés en ligne.

Ce musée où est gardée la fameuse poupée Annabelle a été ouvert vers les années 80 et contient de nombreux objets mystérieux. Cette collection d’œuvres bizarroïdes est le fruit de plusieurs années de recherches entamées par ce couple dès la moitié du 20e siècle.

Dans ce musée, se trouvent en dehors de la poupée Annabelle, les fétiches africains, le piano hanté, les photographies de scène d’exorcisme, des conjurations et autres artefacts.

Les caractéristiques de la poupée Annabelle : taille réelle, couleurs, coupes, etc.

Passons à présent à une description des poupées Annabelle, la vraie et la fictive. Les collectionneurs d’objets et les curieux vont vraiment être surpris et satisfaits.

Annabelle, la vraie poupée envoûtée

L’adaptation de la poupée Annabelle dans les films nous a réellement fait oublier les caractéristiques de la vraie poupée Annabelle. La poupée telle que présentée dans toutes les saisons d’Annabelle avait été pensée ainsi afin de donner un caractère plus réel à l’histoire du film.

La vraie poupée Annabelle est une poupée Ann Raggedy qui avait juste été baptisée par le prénom d’Annabelle. Les raisons de ce baptême vous ont été données plus haut. Croyez-nous, elle n’a absolument rien d’inoffensif.

Celle-ci particulièrement avait de grands yeux noirs. Ses yeux étaient bien écarquillés et laissaient ressortir une lueur de lumière. Des cils, elle n’en avait qu’en dessous des yeux. Sa bouche était matérialisée par un trait curviligne avec à son milieu une marque rouge représentant sans doute sa langue.

Sa tête ronde avait des cheveux de laines rouges qui descendaient jusqu’aux épaules de chaque côté. Quelques brins de laine venaient couvrir son front. Bref, la vraie poupée Annabelle hantée avait un visage d’ange.

De teint à peu près rose-thé, la poupée baptisée Annabelle portait un ensemble blanc avec des chaussettes rayées rouges. Le tricot avait des bandes bleues fleuries, style écossais. Aucun signe de maléfice ne pouvait être aperçu sur la poupée bien même qu’étant sous l’influence d’un démon.

Pour les Warren et Donna la maîtresse de cette poupée, la poupée Annabelle était une preuve vivante que le mal peut se déguiser sous l’apparence d’un ange et agir dangereusement.

Annabelle, la poupée fictive

La poupée Annabelle en version fiction se présente dans une poupée qui, directement, plonge son observateur dans l’épouvante. C’est principalement la raison pour laquelle elle est utilisée pour la décoration lors des soirées d’Halloween.

Ses répliques sont assez différentes en taille comme en matière de fabrication. Mais les généralités restent bien visibles : habillement, trait du visage, coupe de cheveux, etc.

  • Taille 

Sur le marché, la poupée Annabelle apparaît sous plusieurs tailles. La silhouette de la poupée Annabelle version cinéma, se dresse habituellement sur plus de 47 cm de hauteur contre au moins 15 cm de largeur. Tout dépend de la marque du fabricant.

Spécialement, il est possible de rencontrer des géantes poupées Annabelle d’environ 129 cm sur 49 cm. C’est quasiment là la taille d’une gamine de 9 ou 10 ans.

  • Habillement 

Côté vestimentaire, votre poupée effroyable Annabelle ne cache du tout pas son caractère maléfique. La règle demeure la même pour tous les confectionneurs. Elle est avec une longue robe blanche qui la couvre jusqu’à la plante des pieds. Cette robe est du style moyen âge, une période où les histoires de sorciers et sorcières étaient bien en vogue.

La robe à elle seule réussit donc à faire ressortir le côté bizarre de la poupée. Aussi, la poupée porte à sa taille un ruban qui évoque le sang. Il s’agit bien effectivement d’un ruban couleur rouge sang auquel est accrochée une rose de même couleur.

  • Matière

La matière elle aussi varie selon la marque de la poupée. Elle peut être faite en porcelaine, en plastique ou en PVC. La mousse et le tissu interviennent également en vinyle, la mousse.

  • La coupe de cheveux

La coupe de cheveux de la poupée demeure la même. Deux colonnes de cheveux qui descendent de chaque côté du visage, et une autre partie qui se dresse sur le front et semble atteindre les sourcils. La couleur de ces cheveux tourne autour du brun.

Les poupées Annabelle An Raggedy vendues sur le marché

Aujourd’hui, deux versions de poupées Annabelle sont vendues sur le marché. À côté de la version fictive, la version originale reste également présente dans les boutiques. Ce sont des jouets qui passionnent beaucoup les petites filles. Voici leurs traits généraux.

  • Matière

La poupée Ann Raggedy est une poupée faite de chiffon en anglais, rag doll. La matière utilisée est soyeuse et assez douce.

  • Description

La poupée Ann Rageddy a en réalité l’aspect d’une jeune petite fille. Elle est d’ordinaire représentée avec des cheveux en fils de laine rouge et porte dans cette représentation une robe bleue avec un tablier de couleur blanche.

La poupée originale Raggedy Ann faisait une taille de près de 50 cm. Elle est habillée en robe style écossaise avec au-dessus un tablier blanc. C’est une poupée de type jeux et loisirs. Une poupée en effet qui n’a rien à voir avec celle du cinéma.

Combien coûtent les poupées Annabelle ?

Les prix des poupées Annabelle sont sur l’ensemble très flexibles. Ces prix varient sur le marché en fonction des caractéristiques de la poupée. Ils dépendent en effet de la matière avec laquelle la poupée a été faite, de la taille de la poupée et du type de poupée.

Les poupées Annabelle fictives et les poupées Annabelle originales ne sont pas vendues au même prix. À ces critères dont dépend le prix, s’ajoutent également la marque de la poupée, sa date de fabrication, son état.

Toutefois, une poupée Annabelle peut pratiquement coûter entre 10 euros et 130 euros. Rendez-vous simplement dans votre magasin de poupées afin d’avoir des prix plus nets.

Découvrir les différents films sur la poupée Annabelle

Pour vous permettre de découvrir cette poupée terrifiante qui a tellement fait parler d’elle, trois films d’horreur ont vu le jour. Voici donc une brève présentation de ces derniers. Si vous n’avez pas encore vu l’un d’entre eux, voici des idées.

Annabelle 1

Le premier film Annabelle est sorti en 2014 et a été réalisé par John R. Leonetti. Il s’agit en effet d’un film glaçant. Ici, il s’agit des dossiers Warren qui vont vous conduire dans les origines de cette poupée maléfique. C’est en effet un conte donné par le directeur de la photographie de Conjuring et des opus de Insidious.

Vous allez pouvoir découvrir cette poupée toute belle au premier regard, mais très maléfique. C’est donc l’occasion de comprendre qu’il n’y a pas que la poupée Chucky qui a terrorisé dans le monde.

Annabelle 2 : La création du mal

Voici la deuxième sortie d’un film inspiré de l’histoire vraie de la poupée Annabelle. Le réalisateur de ce dernier est David F. Sanberg. Dans ce dernier, un père et une mère vont avoir la pire idée de leur vie. Ces derniers veulent en effet lutter contre les entités du Royaume des Ombres. Ici, après une première sortie de film Annabelle qui sort en 1969, certaines jeunes filles orphelines vont avoir affaire à la poupée démoniaque.

Tout ceci se passe dans un coin sauvage des USA. Vous pouvez être certain que le film décoiffe. Si vous n’avez pas le cœur en place, il n’est pas du tout question de voir ce film seul. Toute la scène va se passer dans la maison ou les créateurs de la poupée maudite vivent. Ce film essaye en effet de reconstruire l’histoire sur la vraie poupée Annabelle.

Annabelle 3 : la maison du mal

Voici la troisième production d’horreur qui a fait appel à la poupée maléfique. Même les Warren ne peuvent rien contre elle dans ce film. Il est tout de même important de rappeler que ce dernier est la suite d’Annabelle 1 et non 2. Dans cette saga, la fille d’Ed et Lorraine Warren est laissée seule pendant 24 heures avec sa baby-sitter. Ceci va certainement être la pire journée de sa vie, car elle va voir les forces démoniaques se déchaîner autour d’elle.

C’est donc toute une nuit de cauchemar que la petite fille va endurer. C’est sans aucun doute l’un des meilleurs films d’horreur que vous allez découvrir. Il est tout de même important de vous rappeler que c’est un film fait pour les personnes qui n’ont peur de rien.

Conclusion

Vous avez donc fini par comprendre que les poupées peuvent certainement faire peur. Il ne s’agit en réalité pas seulement des histoires de fiction, car voici bel et bien une preuve. Il n’y a donc pas que la poupée Robert qui aurait fait parler d’elle aux USA. Vous venez également de découvrir que l’histoire de la poupée Annabelle est vraie.