Comment bien choisir sa bague en diamant ?

Comment bien choisir sa bague en diamant ?

Les bijoux en diamant représentent des parures spéciales que l’on offre ou qu’on s’offre généralement pour marquer les grands moments d’une vie : fiançailles, mariages ou encore anniversaires. Toutefois, au-delà de leur élégance, les bijoux en diamant représentent également des parures coûteuses. Il importe donc de savoir bien les choisir. Voici comment réussir le choix d’une bague en diamant.

Faire attention à la qualité du diamant

Sur une bague en diamant, la gemme représente la pièce principale et détermine le plus souvent le prix du bijou. Par conséquent, il convient de prêter la plus grande attention à sa qualité, qui plus est lorsqu’il s’agit de choisir une bague de fiançailles ou de mariage. À cet effet, quatre critères sont à prendre en compte pour apprécier la valeur du diamant. Il s’agit nommément du poids du diamant (carat), de sa taille (cut), de sa couleur (colour) et de sa pureté (clarity).

Le poids reste, et de loin, le critère le plus important. Toutefois, il importe aussi de s’intéresser à la qualité des tailles, car elles déterminent le niveau de brillance du diamant. Les proportions, la symétrie et le polissage des facettes représentent autant d’aspects qui peuvent rendre un diamant peu ou très brillant.

Relativement à la couleur, les diamants blancs restent les plus populaires. Pourtant, les diamants rouge et bleu se révèlent de meilleure qualité. La pureté du diamant enfin, est difficile à apprécier à l’œil nu. Il convient tout de même de signaler que les diamants classés IF représentent les plus purs.

Pour en savoir plus sur l’analyse de la qualité d’un bijou en diamant, rendez-vous sur valuae.

Voir de quoi est faite la monture

Relativement à la monture de la bague, l’or et le platine représentent les principaux métaux utilisés en joaillerie.

L’or

Il reste sans conteste le métal le plus utilisé pour la fabrication des montures de bagues en diamant. L’or est notamment caractérisé par une teinte jaune vif qui lui confère charme et brillance. Néanmoins, pour des raisons de goût, mais aussi de praticité, l’on peut lui conférer d’autres teintes, grâce au mécanisme de l’alliage. Ainsi, l’on peut trouver des bagues en diamant or blanc, composées à 75% d’or pur et à 25% de matériaux blancs, en l’occurrence l’argent. Par ailleurs, les bagues en or rose deviennent de plus en plus populaires, en particulier pour leur aspect plus gracieux. Dans cette composition, l’argent est remplacé par d’autres métaux tels que le cuivre dont la teneur détermine l’éclat pâle ou prononcé de la monture.  

Le platine

Le platine représente le plus noble des métaux. Il est par ailleurs un matériau plus dense que l’or et est de ce fait plus rare et bien plus onéreux. Néanmoins, en raison de la rareté de ce matériau, les joailliers aiment mieux se servir de l’or blanc palladié qui constitue le métal qui s’en rapproche le plus. 

S’assurer de la qualité du sertissage

Le sertissage d’une bague en diamant constitue l’étape à laquelle l’on procède à la fixation de la gemme de diamant à la monture choisie. Bien entendu, cela requiert un véritable savoir-faire et sa réussite participe grandement à rehausser l’éclat du bijou.

Un sertissage de qualité assure d’abord un bon maintien de toutes les pierres utilisées pour la conception de l’anneau, mais joue aussi un rôle esthétique. Lorsque le sertisseur effectue un travail de qualité, cela confère un maximum de brillance aux diamants et met en valeur les courbes du bijou. Les sertis griffes et clos restent les plus répandus en ce qui concerne le diamant central. En ce qui concerne les petits diamants de pavage et d’entourage, on retrouve souvent des sertis grain, descendu, rail ou encore des microsertis.