Pl8iu4oommyh1x0k8qgk

Comment laver sa culotte menstruelle ?

Afin de se préserver des fuites issues des règles douloureuses, les culottes menstruelles constituent aujourd’hui, la solution la plus efficace, économique et écologique. Cela nécessite que les utilisatrices de cette protection hygiénique procèdent à un changement lorsque celle-ci est pleine. Il faudra ensuite le laver avant de pouvoir le réutiliser. À cet effet, il se trouve essentiel de savoir comment procéder afin d’éviter les erreurs qui pourraient rendre votre culotte menstruelle hors d’usage. 

Le prélavage ou le rinçage

Avant de commencer par laver votre sous-vêtement, vous devez d’abord rincer celui-ci à l’eau. Cela dans le but de retirer les taches de sang, présents sur la culotte. À cet effet, l’eau dans laquelle vous allez effectuer votre frottage ne doit pas être chaude, mais plutôt froide. Une fois à l’intérieur du liquide, pressez votre culotte menstruelle jusqu’à ce que le sang présent sur le caleçon disparaisse. En aucun cas, vous n’avez besoin de tremper votre vêtement même si vous avez des règles en abondance. 

Cependant, si vous voulez nécessairement le faire, il faudra le laisser au sein de l’eau froide pendant au moins une quinzaine de minutes. Ensuite, vous le frottez puis l’essorer en vue d’extraire tout le sang. À cet effet, vous devez procéder avec délicatesse, car le slip menstruel est fragile. Dès que vous remarquez que l’eau est claire, alors vous pouvez passer à l’étape suivante. Au préalable, vous devez effectuer le rinçage au moins deux fois en fonction de l’abondance de vos flux. 

Cette phase de prélavage est optionnelle, néanmoins elle reste importante, car cela favorisera l’activation des capacités d’absorption de votre cache-sexe.  

La phase de lavage

Après l’étape de rinçage, il faut maintenant passer à celle du lavage de votre culotte menstruelle. À ce niveau, vous pouvez effectuer le nettoyage de votre sous-vêtement avec vos linges habituels. Il n’y a aucun risque qu’ils soient couverts de taches à cause de votre slip des règles. Pour le savonnage de votre petite culotte, vous avez le choix entre deux options. Vous pouvez la laver à la main ou bien vous utiliser une machine à laver.

Le lavage à la main

Si vous décidez de nettoyer votre caleçon à la main, alors vous devez éviter les savons contenant de la graisse. En effet, ce type de nettoyant abîme progressivement les tissus de votre lingerie menstruelle, ce qui diminue l’efficacité de sa capacité d’absorption. Préférez donc les détersifs doux et biodégradables pour le lavage. Tout en passant le savon sur votre culotte mouillée à l’eau froide, frottez délicatement les parties de celui-ci et rincez-le par la suite. 

Le lavage avec une machine à laver

Si vous préférez rendre propre votre slip à l’aide d’une machine à laver, dans ce cas n’employez pas d’adoucissant ou d’assouplissant. Il est de même conseillé d’éviter l’usage de l’eau de javel et du bicarbonate de soude. Avant de l’insérer dans la machine, enveloppez votre culotte menstruelle dans un filet de lavage. Cela permettra de préserver sa forme tout en maintenant en bon état la dentelle et les autres fibres délicates.

Vous devez procéder au lavage avec une température de 30 °, sinon vous risquez d’abîmer le tissu et de lui faire perdre son efficacité. Après quoi, vous pourrez sortir votre linge et passer à la dernière étape.  

L’étape de séchage

Une fois que votre lingerie menstruelle est propre, vous devez maintenant la sécher. Pour ce faire, la seule option conseillée est le séchage à l’air libre. Disposez donc votre caleçon sur votre corde à linge où les rayons de soleil pourront l’atteindre afin d’éliminer toutes les bactéries qu’il contient. Il faudra ensuite laisser le slip menstruel quelques heures avant de le ranger ou de le porter à nouveau. Pendant ce laps de temps, vous pouvez employer d’autres protections en attendant que celui-ci se dessèche. 

Si vous avez besoin d’utiliser rapidement votre culotte menstruelle, vous pouvez toutefois recourir au sèche-linge. Dans cette circonstance, il faut impérativement le faire à une basse température. Dans le cas contraire, vous prenez le risque de brûler les tissus de votre sous-vêtement. De même, vous pouvez utiliser une sécheuse pour éliminer le reste d’humidité. Ne laissez pas votre culotte menstruelle plus de dix minutes au contact de cet appareil.

Pour un séchage rapide, préférez un étendoir à la place d’une serviette que vous posez sur un mobilier. Lorsque vous placez votre cache-sexe sur la corde à linge, disposez la partie absorbante de façon plate. Vous pouvez également le faire sécher à proximité d’un chauffage. Que cela ne soit pas trop près quand même. 

Quelques conseils pour une utilisation optimale de votre slip des règles

Lorsque vous nettoyez votre caleçon des règles, vous n’avez sûrement pas envie que celui-ci se détériore lentement après chaque lavage. Dans le but d’éviter une telle désolation, voici quelques conseils qui seront d’une grande aide.

En premier lieu, évitez les lessives avec de la glycérine. À vrai dire, la culotte menstruelle comporte différentes couches qui permettent aux femmes de se sentir à l’aise en cas de règles douloureuses. Par conséquent, quand vous utilisez cette substance pour laver votre sous-vêtement elle couvre de casse ses tissus absorbants. Au fil du temps, ils s’imperméabilisent et perdent de leur efficacité. 

Deuxièmement, il est préférable de nettoyer votre slip à la main plutôt qu’avec une machine à laver. En utilisant vos doigts, vous serez en mesure de contrôler l’intensité de lavage. En plus, cette méthode est plus soyeuse pour votre sous-vêtement. Par contre, si vous trouvez qu’il est plus avantageux pour vous de le laver à la machine, alors choisissez toujours le mode délicat.  

D’autre part, l’usage d’huiles essentielles d’arbre à thé se trouve pratique afin de préserver les fibres du tissu de votre sous-vêtement. Avec quelques gouttes de cette substance huileuse, votre petite culotte sera plus souple. Au vu de la douceur naturelle dont dispose la culotte menstruelle, il est tout à fait inutile de recourir à de l’adoucissant. 

Les lessives à employer pour le lavage de votre lingerie menstruelle

Pour savonner votre sous-vêtement, vous avez besoin de détergents et ils ne sont pas tous appropriés à une culotte de règles. Déjà, vous ne devez pas faire usage du savon de Marseille ou du savon noir. Ces substances contiennent de la glycérine et vous qu’elle est mauvaise pour votre petite culotte. Vous devez donc recourir à des détersifs sans glycérine et sans graisse. 

Les lessives industrielles sont également à proscrire, car elles comportent des éléments chimiques du parfum et des conservateurs. Ces éléments sont nuisibles à votre caleçon ainsi qu’à votre flore vaginale. En bref, choisissez des savons naturels et bio. Par conséquent, vous pouvez faire usage d’une lessive au lierre, aux cendres ou à la saponaire officinale.

C’est vrai que l’usage du savon de Marseille a été interdit, mais si celui-ci contient une faible quantité de glycérine, vous pouvez l’utiliser. Vous pouvez par ailleurs, employez la noix de lavage qui constitue une alternative à la lessive.

Conclusion 

Pour laver sa culotte menstruelle, il faut d’abord la rincer à l’eau froide. Ensuite, vous la savonnez pour finalement la sécher. À chaque étape d’entretien de votre vêtement de règles, il faut respecter certaines choses comme le non-usage de lessive avec glycérine. Cela afin de profiter le plus longtemps possible de votre lingerie menstruelle.