Lplekdyypbcwjoqguows

Orthographe : « Orthodentiste » ou « Orthodontiste » ?

Dans le domaine médical, l’on entend habituellement le mot orthodentiste, qui pourtant n’est qu’une invention populaire. En effet, le terme orthodentiste ne désigne pas un médecin spécialiste, et encore moins un dentiste spécialiste. En revanche, un dentiste qui se spécialise dans l’orthodontie est appelé orthodontiste.

Un orthodontiste est un professionnel dont le rôle est de prévenir, détecter et corriger d’éventuels problèmes de position dentaire afin de maintenir une bouche bien ordonnée et saine. Les orthodontistes sont des dentistes qui connaissent tous les problèmes de position et de placement des dents ainsi que le développement des os maxillo-faciaux. Béance, occlusion croisée, encombrement, supraclusion, prognathisme… 

Alors quel orthographe, « Orthodentiste » ou « Orthodontiste »

Un chirurgien-dentiste est un professionnel de la santé qui traite tous les problèmes dentaires de manière générale. Il effectue également des pratiques en bouche de patients qui se présentent à la clinique. Il réalise un certain nombre d’obturations, d’extractions, de prothèses, etc. Mais normalement, il n’effectue aucun traitement orthodontique sur des patients. Il peut continuer sa formation pour devenir orthodontiste. Même si le, mot orthodentiste est souvent assez substitué à ce dernier.

L’orthodontie est l’une des différentes spécialités de la dentisterie. Plus précisément, c’est lui qui est responsable du diagnostic et du traitement des problèmes de forme, de position ou de relation des structures dentaires. Les tâches les plus courantes d’un orthodontiste sont généralement, des dents irrégulières, serrées ou saillantes en excès, également grâce à l’orthodontie, le dentiste peut corriger la morsure du patient.

Pour cette raison, les orthodontistes sont spécialisés dans les traitements avec des appareils correcteurs (appareils orthodontiques et autres types d’orthodontie), qui résolvent ces anomalies buccales et d’autres de leurs patients, en les aidant, avec leurs compétences, leur expérience et leurs connaissances, à retrouver leur meilleur sourire.

En effet, ce terme vient du grec, « ortho » qui veut dire « droit » et « odontos » qui veut dire « dent ». Par conséquent, c’est de ce mot dont dérive faussement le mot orthodentiste qui est très rependu auprès des patients. 

Pourquoi la spécialisation est-elle recommandée ?

La dentisterie n’est pas seulement une question d’esthétique. Dans un monde soucieux de la beauté et de l’apparence physique, un beau sourire est important pour ouvrir de nombreuses portes. De plus en plus de patients vont en clinique, à la recherche de la sécurité que leur procurent des dents parfaites.

Devenir un expert en orthodontie va permettre à vos patients de valoriser particulièrement le travail que vous faites. Plusieurs fois, ce résultat est lié à la bonne apparence que le patient reconnaît, après un bon traitement bucco-dentaire, et à de nombreuses reprises, après une bonne orthodontie.

De nombreux complexes de l’être humain dérivent précisément de l’apparence physique et des déficiences naturelles générées par les dents. Un bon orthodontiste peut remonter le moral de ses patients, leur redonner ce qui illumine leur âme et les rend plus beaux. Évitez même d’autres types de troubles psychologiques ou psychiatriques.

Mais l’orthodontie est bien plus qu’une esthétique. C’est la santé. Et c’est que développer une occlusion correcte permet à de nombreuses personnes d’améliorer leur qualité de vie dans des tableaux cliniques qui évoluent négativement, précisément parce qu’elles ont été traitées par un diagnostic ou un traitement erroné. Ces aspects pourraient être évités avec une formation appropriée.

Ainsi, des maladies telles que le syndrome de la bouche brûlante, le bruxisme et d’autres problèmes mécaniques, dérivés précisément dans de nombreux cas d’un mauvais diagnostic, pourraient être résolues avec les connaissances et les techniques correctes, diagnostiquées et traitées par un bon orthodontiste.

Bien qu’il existe de nombreuses personnes qui, par nature, ont un alignement correct de leurs dents, ce qui leur permet de s’adapter parfaitement. La vérité est que la majorité de la population (enfant ou adulte) souffre de certains des problèmes qui pourraient être résolus grâce à un bon traitement orthodontique.

Des problèmes tels que des dents mal alignées, séparées ou des problèmes de type mâchoire sont très courants chez la plupart des gens. En effet, 2 enfants sur 3 développent dès leur plus jeune enfance du fait d’actions mécaniques, des conditions cliniques qui pourraient être résolues grâce à un bon diagnostic et une bonne pratique dentaire.

Quelle est la spécialisation en tant qu’expert en orthodontie?

L’accès à une formation spécialisée en orthodontie permet un diagnostic complet dans chaque cas et offre au patient la meilleure option pour son tableau clinique. La formation que vous recevez pour obtenir le titre d’expert en orthodontie sera développée en classes :

  • Théorique.
  • Pratiques de laboratoire.
  • Préclinique.
  • Présentiel.
  • En ligne.

Avec des pratiques sur de vrais patients en clinique et un travail indépendant. 

En médecine, les orthodontistes des meilleures cliniques dentaires ont plusieurs années de formation, ce qui les prépare à affronter n’importe quel cas clinique avec les garanties maximales.

Comme pour les autres branches de la dentisterie, les orthodontistes doivent poursuivre tout au long de leur vie professionnelle dans des cours, ateliers, séminaires… Qui leur permettent de ne pas « se laisser distancer » dans les avancées qui se produisent dans leur domaine et de toujours proposer les dernières techniques et matériaux aux patients.

Après qu’un dentiste généraliste ait référé votre cas à un orthodontiste, il effectue l’étude orthodontique de pré-traitement. Grâce à des radiographies (panoramiques et latérales), une étude photographique du visage et de l’intérieur de la bouche, et la prise de modèles de la cavité buccale du patient. L’orthodontiste a alors toutes les informations à sa disposition pour déterminer le diagnostic et le traitement qui devraient être faits en fonction de vos besoins individuels.

De plus, chez certains patients (par exemple, qui ont besoin d’extractions parce qu’ils ont des dents incluses), il est probable qu’ils effectueront également un scanner dentaire.

Plan de traitement

Il établit ensuite un planning d’ajustements et de révisions, pour contrôler l’évolution du traitement prescrit, où il effectuera de petits ajustements en fonction de l’évolution du traitement. À l’exception de l’orthodontie invisible, qui peut être programmée avec précision du début à la fin du traitement, les traitements orthodontiques ne sont pas une science exacte et nécessitent des ajustements mineurs au fur et à mesure de l’avancement du traitement.

Maintenance

Une fois le traitement terminé et le résultat final atteint, l’orthodontiste retire les appareils des dents du patient, et place un appareil de rétention fixe ou amovible, selon les cas, afin que les dents ne reviennent pas dans une position non désirée.

Types d’orthodontie

L’orthodontiste peut agir principalement sur la bouche de deux manières : au moyen d’appareils fixes ou d’appareils amovibles.

  • Les appareils fixes sont composés d’éléments qui adhèrent fermement à la dent. L’exemple que nous connaissons tous sont les accolades.
  • Les appareils amovibles peuvent cependant être retirés de la bouche par le patient, ce qui vous permet de les retirer pendant l’hygiène bucco-dentaire et les repas.

Quels problèmes l’orthodontie peut-elle corriger ?

Parmi les problèmes qui peuvent être corrigés grâce à l’orthodontie on note :

  • Bouche ouverte : Distance entre les dents du haut et du bas plus grande que d’habitude lorsque la bouche est fermée, ce qui peut rendre difficile le scellement des lèvres.
  • Articulation croisée : Celle dans laquelle une ou plusieurs dents inférieures s’occluent extérieurement aux dents supérieures.
  • Morsure couverte : Une dans laquelle les dents supérieures couvrent la partie inférieure plus que la normale.
  • Prognathisme : Position avancée de la dent.
  • Rétrognathisme : Position retardée de la dent.
  • Diastème : Espace de séparation excessif entre plusieurs dents.
  • Effondrement : Manque d’espace pour la mâchoire ou le maxillaire pour accueillir correctement toutes les dents.

Conclusion

La spécialisation en orthodontie permet aux professionnels qui ont ce type de formation de trouver leur sortie professionnelle de manière plus garantie. De nombreuses grandes cliniques ont aujourd’hui des spécialistes en dentisterie, certaines sont même si recherchées qu’elles tournent dans différentes cliniques dentaires à proximité. Cela implique de consulter chaque jour un site différent, grâce à sa notoriété reconnue dans de nombreuses régions et à l’étranger.